Rêveur, passionné d'aviation et de montagne.

Article épinglé

Bonne Année 2021

dimanche 30 janvier 2022

Pilotes et Gypaètes une cohabitation possible

 

⚠️ 🦅 Nous entrons dans la période de sensibilité maximale pour les Gypaètes, un petit rappel avec quelques infos et liens utiles. 

 Le gypaète barbu est l’une des espèces les plus menacées en Europe et bénéficie à ce titre d’un plan national d’actions. 

 Pour éviter les échecs de nidification, tous les usagers sont invités à respecter les ZSM mises en place.

➡️ QU’EST-CE QU’UNE ZSM : ZONE DE SENSIBILITÉ MAJEURE ? 

C’est un espace d'environ 3 km de large au sein duquel les activités sont susceptibles de porter atteinte aux gypaètes sur leur site de reproduction. 

📆 Conformément à l’arrêté ministériel du 12 décembre 2005, ces ZSM sont toutes activées au 1er novembre (début de la période de reproduction) jusqu’au 15 août (Pyrénées et Corse et Grands causses) ou 31 août (Alpes). Au fil de la saison, le réseau d’observation effectuant le suivi de l’espèce permet de savoir quelles sont les ZSM non occupées. Elles sont alors désactivées. 

 

➡️ POURQUOI ÉVITER LES ZSM ? 

Les aéronefs motorisés volant à proximité des falaises où nichent cette espèce constituent la première cause d’échec de reproduction d’origine humaine. Un seul survol en ZSM peut provoquer une désertion du site lors de l’installation, un échec rapide de la reproduction par refroidissement de l’œuf suite à la fuite des adultes, ou la mort du poussin. La ZSM est aussi le territoire d’évolutions principales du couple de gypaète et donc la zone de plus grande probabilité de collision entre les gypaètes et l’aéronef. 💥 De plus son envergure jusqu’à près de 3 m avec un poids de 5 à 7 kg, représente une menace vitale pour un avion léger en cas de collision en vol. 

➡️ QUI EST CONCERNÉ PAR LES ZSM ? 

Nous invitons tous les pilotes volant en montagne sur le territoire français à contourner les ZSM ou, le cas échéant, à les survoler à une hauteur supérieure à 700 m/sol (sauf cas de force majeure pour la sécurité des personnes). Si vous rencontrez des difficultés pour éviter certaines ZSM, n’hésitez pas à le signaler ! 

➡️ OÙ VISUALISER LES ZSM ? 

Il existe a peu prêt 700 zones en France. Vous pouvez les consulter sur le site suivant => https://biodiv-sports.fr 


🗺 📱 Sur plusieurs Applications : vous pouvez intégrer le fichier des ZSM sur vos applications de navigation favorites (SDVFR, Air Navigation Pro, etc..) en important le fichier .KML ou .GPX. Les ZSM seront ainsi affichées sur votre moving map et vous pourrez les repérer et les évite.

 

Lien vers le dernier fichier ZSM à jour (une fois logué dans l’espace membres AFPM) : https://www.afpm.fr/private/Montagne/Gypaete/GypaeteGene.php 

Pour les utilisateurs de Spot’Air nous avons demandé à son développeur l’intégration de ces zones car elle concerne également tous les usagers parapentiste, vélivoles, etc.. nous vous tiendrons informé lorsqu’elles seront intégrées. 

🗺 en les reportant sur vos cartes papiers favorites en consultant les ZSM disponibles en pdf par département (74, 73, 38, 04, 06). 

💻 📍 La mise à jour des ZSM se fait 3 fois par an, la prochaine sera transmise en Mars en fonction de l’occupation effective des nids par les couples au cours de l’hiver. 

 

🦅 Le cycle de reproduction du Gypaète barbu est un des plus précoces et des plus longs de tous les rapaces européens. Le couple prépare le nid vers la mi-novembre. La femelle pond souvent 2 œufs début janvier. Seul un jeune s'envole vers la mi-juillet. Pondre en plein hiver 

🥚 La femelle pond un ou deux œufs à quelques jours d’intervalle en janvier ou février, après presque deux mois d’incubation. Les adultes couvent à tour de rôle dans des conditions souvent extrêmes et se relaient pour s’alimenter et se dégourdir les plumes ! 

 🐣 Le poussin, tout duveteux, nait en mars ou avril et ne pèse à la naissance que 150 grammes. Les parents, dans les premières semaines de sa vie, continuent à le couver pour l’isoler du froid et le nourrissent avec beaucoup de précautions de petits morceaux carnés. Il double son poids en quelques jours et grandit très vite, ses premières plumes poussent dès l’âge d’un mois. En 4 mois, il atteint l’âge et le poids adulte : presque 3 mètres d’envergure et 5-7 kg ! 

🗺 Certains Gypaètes sont équipés de balise de suivi GPS. Pour vous donner une petite idée de leur parcours presque en temps réel et la localisation de certains nids voici un lien : https://gypaetebarbu.fr/life-gypconnect/le-life-gypconnect/les-actions/suivez-avec-nous-les-oiseaux On se rend compte alors des distances qu’ils peuvent parcourir et qu’ils ne sont pas bien loin comme à la Motte Chalençon où il n’y a pas de ZSM ou bien à Tovieres (Val d’Isere) dont un nid se trouve proche du tour de piste voir ZSM (anciennement le circuit main droite qui a été changé pour ces raisons). 

 



ℹ️ Pour en savoir plus sur le Gypaète 👉🏻 https://www.gypaete-barbu.com 

ℹ️ La page AFPM dédiée aux gypaètes avec les dernières infos 👉🏻 https://www.afpm.fr/private/Montagne/Gypaete/GypaeteGene.php 

📝 Vous trouverez en pièce jointe le flyer "Pilotes et Gypaètes une cohabitation possible" résumant tout ceci. N’hésitez pas à le faire suivre. 👉🏻 http://www.nouvelle-aquitaine.developpement-durable.gouv.fr/IMG/pdf/affiche_pilotes_gypaete_barbu.pdf 

Merci à Jérome Cavailles du parc national de la Vanoise et François Breton du parc national du Mercantour. 🏔

Aucun commentaire :